Jardin et jardinageQuand doit-on tailler un mûrier platane ?

Quand doit-on tailler un mûrier platane ?

Le mûrier platane est un arbre plutôt robuste. Il possède des feuilles qui ressemblent à celles du platane, mais elles sont beaucoup plus grandes.

De son nom scientifique Morus Kagayamae, le mûrier platane peut atteindre jusqu’à 15 m de hauteur. On le retrouve principalement en Chine, au Japon, en Mongolie et en Corée. Les fruits mûrs de cet arbre ont une couleur rouge, puis noir, ressemblant un peu aux mûres des ronces.

Les caractéristiques du mûrier platane

Le mûrier platane est arbre originaire de l’Asie de l’Est, il aime donc le soleil et les chaleurs élevées. Ainsi, il est recommandé de le planter à l’abri du vent, dans un endroit ensoleillé et chaud.

Plutôt robuste, cet arbre s’adapte bien à toutes les terres, mais il est conseillé de choisir un sol bien drainé.

Quand tailler le mûrier platane ?

En fait, pour la période de taille du mûrier platane, il n’y a pas vraiment de règle à suivre ! D’ailleurs, il n’est pas nécessaire de le tailler, surtout si vous souhaitez avoir un aspect bien naturel.

Mais si vous voulez tout de même le tailler (pour l’aérer, créer une zone ombragée ou encore raccourcir ses branches), le début de l’automne est la meilleure saison pour le faire.

Cet arbre conserve ses feuilles jusqu’à la fin de l’année, donc, si vous voulez le tailler, veillez à le faire avant qu’il ne perde ses feuilles (vers la fin du mois d’octobre, début novembre).

Le mûrier sert souvent à délimiter une zone ombragée. En le taillant, on cherche à obtenir une forme de parasol.

Dans ce cas, veillez à le tailler de façon à obtenir des branches horizontales. Sa croissance est assez rapide, même après une taille importante. Par contre, conservez toujours les rameaux pour permettre à la sève de monter et favoriser le développement de l’arbre.

Comment tailler un mûrier platane ?

Pour tailler votre mûrier platane, il est important d’utiliser les bons outils, à savoir :

  • Un sécateur bien affûté ;
  • Une scie puissante.

PS : pensez à stériliser votre matériel avec de l’alcool pour éviter les contaminations.

Dans un premier temps, supprimez les branches mortes et les branches orientées vers le haut. Conservez les branches qui poussent de manière horizontale, car ce sont celles qui permettent d’avoir de l’ombre par la suite.

Pensez, par contre, à supprimer les extrémités de ces branches afin de favoriser la repousse et d’éviter la formation de boules.

De même, on ne peut pas conserver toutes les petites branches, donc, veillez à éliminer les plus fragiles.

Si votre arbre est laissé en forme libre, n’oubliez pas de l’élaguer, puisque les branches se courbent et s’allongent, en général, vers le bas.

Le mûrier platane peut également être taillé en tonnelle, si la forme parasol ne vous convient pas.

À la fin de la taille, ramassez toutes les feuilles et les branches en bas de l’arbre, car leur décomposition est très lente, surtout si la taille a été effectuée en automne, où l’arbre possède encore ses feuilles.