Automobile / MotoComment conduire un scooter 50 ?

Comment conduire un scooter 50 ?

Les scooters sont l’apanage des jeunes adolescents, n’ayant pas les moyens de s’offrir les services d’un engin plus coûteux comme une automobile. Bien que ce dernier soit utilisé par des personnes de tous les âges, cela dit il reste un symbole chez les plus jeunes.

Le scooter 50 cc, plus souvent abrégé en « Scooter 50 », est un modèle phare chez cette catégorie de gens, notamment du fait qu’il ne nécessite pas de permis de conduire pour être piloté. Cela dit, certaines conditions sont à réunir pour avoir le droit de conduire un scooter 50. Nous verrons dans cet article les détails à savoir pour posséder et utiliser un scooter 50.

Qu’est-ce qu’un scooter 50 ?

Un scooter 50 est un cyclomoteurs dont le moteur n’excède pas les 50 cm3, et conçu à une vitesse maximale de 45 km/h. C’est un scooter dit « sans permis« , et l’âge minimum autorisé afin d’avoir le droit de le piloter est de 14 ans. Cela dit, l’adjectif « sans permis » ne signifie pas que le scooter peut être piloté sans aucun papier l’attestant. En réalité, cela va dépendre des personnes, plus précisément de leur date de naissance.

Qui peut conduire un scooter 50 ?

Bien qu’il s’agisse d’un scooter dit sans permis, la loi établit tout de même quelques règles restrictives devant être respectées afin d‘avoir le droit de piloter cet engin.

En réalité, ce que dit la loi sur le droit à piloter les scooters sans permis peut changer, et cela va dépendre de l’âge des personnes.

Pour les personnes nées avant le 1er janvier 1988

Si vous êtes nés avant cette date, aucun papier n’est obligatoire pour conduire un scooter 50, ni le BSR, ni ASR, ni ASSR.

Vous pouvez roulez quand vous le souhaitez. Cela dit, il faudra vous acquitter des conditions suivantes :

  • Avoir une carte grise,
  • faire immatriculer votre scooter,
  • appliquer un contrôle technique à votre scooter,
  • souscrire à une assurance.

Pour les personnes nées après le 1 er janvier 1988

Si vous faites partie de cette catégorie de personnes, vous serez obligés de passer un BSR pour pouvoir piloter votre scooter 50 en toute légalité. Notez tout de même que cela n’est pas utile si vous possédez déjà un permis de conduire quel qu’il soit.

Pour passer son brevet de sécurité routière, vous devez préalablement être possesseur d’une attestation scolaire de sécurité routière (ASSR), ou d’une attestation de sécurité routière (ASR).

Le BSR s’obtient après une courte formation, durant généralement 7 à 8 heures. Pour les autres conditions concernant le scooter, ce sont les mêmes que celles cités pour les personnes nées avant 1988. Attention, la conduite d’un scooter 50 illégalement peut induire une amende de 35 euros, plus la saisie du véhicule, alors prenez la peine d’être en règle.